Noyau dur

Pour Oldenburg, les autres caractéristiques sont secondaires.

Ce qui est primordial dans un lieu pour qu’il soit tiers-lieu est le noyau dur le fréquentant et que chaque membre puisse y aller en sachant qu’il y trouvera un membre de sa communauté, qu’il sera heureux de retrouver.

Ce sera ce noyau dur qui donnera le ton du tiers-lieu et qui donnera envie à d’autres de le rejoindre.

Il soulève le problème qu’une telle communauté puisse alors sembler plus homogène et fermée que ce qu’elle ne l’est réellement. Il sera difficile à un étranger de rentrer dans le lieu et tenter une approche car il y a une confiance à créer là où une personne introduite par un membre de la communauté l’aura quasi immédiatement.