Caractéristiques

Ray Oldenburg a dégagé des tiers-lieux huit caractéristiques permettant d’en reconnaître un.

  • Terrain neutre : Les occupants du lieu sont libres et ont peu de responsabilités. Ils peuvent aller et venir comme bon leur semble
  • Ouverture : Aucune importance n’est accordée au statut social ou politique d’un membre afin d’assurer le sentiment d’appartenance à une communauté.
  • Communication : Celle-ci ne doit pas être la seule activité du tiers-lieu mais elle est importante, ainsi que le fait qu’elle s’organise de manière joyeuse et spontanée.
  • Accommodant : Les tiers-lieux doivent répondre aux besoins du plus grand nombre et faire en sorte que chaque membre ait le ressenti d’avoir tous ses besoins satisfaits.
  • Le noyau dur : Ce sont les personnes qui donneront au lieu son orientation et son ambiance, incitant la venue de nouveaux membres.
  • Un profil bas : Les tiers-lieux sont des lieux habituellement sains, sans extravagance mais avant tout chaleureux. Ils ne sont ni snobs, ni prétentieux et acceptent des personnes provenant de tous les milieux.
  • L’ambiance : L’ambiance dans un tiers-lieu est toujours joyeuse et les discussions se feront dans le respect l’un de l’autre, sur un ton amical.
  • Une maison hors de la maison : Le tiers-lieu offre à ses occupants de la chaleur et un sentiment de possession et d’appartenance qui amènera le tiers-lieu à être aussi ressourçant que sa propre maison.