Lobbying

En janvier 2020, un membre de la communauté Tilios (Tiers-Lieux Libres et Open-Source) découvrit qu’un lobbying avait été exercé sur la définition Wikipédia « Tiers-lieu ».

Le 10 décembre 2015, celle-ci a été modifiée par un collaborateur Wikipédia :  »Philome ».

A l’époque de la création de cet utilisateur (2009) , son profil mentionnait un emploi au sein de l’agence I&E, rachetée en 2012 par le groupe international Burson-Marsteller, renommé Burson Cohn & Wolfe en 2018.

Le 27 mai 2020, cet utilisateur sera définitivement banni de Wikipédia pour raison de « Contributions rémunérées non-déclarées » :

Cette modification avait pour but de mentionner les résultats d’enquêtes et statistiques réalisées par l’agence Actinéo ou « L’Observatoire de la qualité de vie au travail », initiative de l' »Ameublement français ».

Actinéo est directement relié à Burson Cohn & Wolfe, ces derniers ayant réalisé « la conception et la création graphique » du site Actinéo.

Les chiffres fournis par Actinéo dans son « Baromètre Actineo 2015 » sont censés mettre en avant l’utilisation des tiers-lieux dans le cadre du travail, néanmoins, les textes accompagnant ces chiffres montrent qu’ils se sont basés sur une définition propre du terme « tiers-lieu », loin de toute réalité existante.

Selon ce baromètre , 96% des travailleurs avaient déjà travailler au sein d’un « tiers-lieu de travail ».
Pour celui-ci, un tiers-lieu peut être un autre local de l’entreprise où une personne serait employée, montrant que n’importe quel « lieu tiers » peut alors être un « tiers-lieu », sans tenir compte de la définition même du terme.

Ce baromètre reprend également, comme « tiers-lieu public », tout lieu dans lequel une personne serait susceptible de pouvoir travailler (café, transports en communs, hôtels, aéroports, gare, …) faisant alors monter le nombre de travailleurs utilisant de tiers-lieux publics à 54%.

Enfin, le baromètre reprend les « tiers-lieux d’innovation » (fablab, espaces de co-working, incubateurs, …), les plus proches de ce qui définit originellement les tiers-lieux, mais utilisés par seulement 24% des travailleurs interrogés.

Le même jour, le même utilisateur aura modifié les définitions de « bien-être », « poste de travail », « Aménagement en open space », à chaque fois pour y inclure le baromètre Actinéo.

L’entreprise Burson Cohn & Wolfe est mise en cause en mai 2020 pour avoir contribué sur un certain nombre d’articles de la version en français de l’encyclopédie, tout en ne respectant pas ses règles. L’entreprise reconnaît les faits et « s’engage à ne plus apporter de contributions sur les pages Wikipédia ».